Briac Pollier : graphiste vidéo / Motion designer 2D indépendant

A PROPOS

J'ai séparé cette partie très standard en plusieurs sections qui me décrivent et donnent de plus amples informations sur moi et mes prestations.

QUI JE SUIS
Pour donner des informations plus personnelles à mon sujet. Car il y a toujours un aspect personnel dans les relations tout aussi professionnelles soient elles, il est important de savoir à qui l'on a à faire, afin que tout se passe pour le mieux. Je travaille pour des gens que j'apprécie et en qui je fais confiance. Et vice versa. Je fais en sorte que mes clients m'apprécient et me fassent confiance. Certains graphistes se font passer pour des agences afin d'attirer les clients, à grands renforts de « nous ». Je préfère jouer franc jeu dès le départ, afin d'avoir une relation de franchise et de proximité. Je suis un freelance et ne fais pas partie d’un collectif ni d’une entreprise, mais cela me permet d’être plus flexible et plus réactif : pas besoin de faire valider une modification voulue par un(e) client(e) par un(e) supérieur(e) hiérarchique, et je peux venir travailler sur place…
MES PRESTATIONS
Les différents types de prestations que je peux effectuer pour vous, et mes tarifs. Si vous êtes intéressés par mon profil mais qu'il semble que je ne sois pas en mesure d'effectuer l'intégralité de la prestation qui vous intéresse n'hésitez pas à me contacter malgré tout : je saurais vous mettre en relation avec une agence de production de confiance pour la partie que je ne peux pas gérer moi-même. Je vous donne aussi mes tarifs, je veux avec mes clients des relations de confiance et donc de transparence. Mais que les choses soient claires dès le départ, si je maîtrise les outils que j’utilise, la suite Adobe, aussi à l’aise sur Mac que sur PC, je ne suis pas un technicien mais un profil créatif, un graphiste dont la spécialité est la vidéo et non un monteur qui saurait accessoirement faire de la retouche d’images.
GRAPHISTE VIDÉO
J'explique précisément mon métier et la raison pour laquelle j'ai choisi ces mots pour le décrire, et ce depuis longtemps – j’ai acheté ce nom de domaine en 2005, pour être précis, date à laquelle les termes motion design n’étaient pas les plus répandus pour qualifier mon activité. Ce choix n'est pas anodin, et n’a strictement rien à voir avec des termes créés par l’administration à une époque révolue, qui apparaissent aujourd’hui en excellente position d’un moteur de recherche que je ne nommerai pas, accompagnés de propositions de formation techniques qui ne correspondent absolument pas à ce que je fais. Je les avais utilisés de la manière la plus littérale possible, à savoir un graphiste, quelqu’un dont la compétence principale est de travailler les images, travaillant sur le support vidéo.
MON STATUT LÉGAL : LA MAISON DES ARTISTES.
Ici j'explique en profondeur mon statut légal d'indépendant. Un indépendant présente plusieurs avantages par rapport à un employé, un intérimaire ou un intermittent, à la journée il coûte généralement globalement moins cher car il n’y a pas de charges patronales à payer. Il est disponible pour des périodes très ponctuelles, pas de risque de payer dans le vide quand il n’y a pas de travail. Mais ces avantages du côté du client vont de pair avec des risques et coûts importants du côté de l’indépendant, qui n’a pas vocation à remplacer le salariat. Un indépendant traite avec un client et non avec une hiérarchie, facture une prestation et ne reçoit pas de fiche de paye. Il prend des risques mais attend une relation bien différente de celle de salarié à patron en retour.
Ça c’est vrai pour tous les salariés, mais en plus je suis affilié à la MDA. Ce statut particulier n'est compatible qu'avec les métiers créatifs, mais présente des avantages côté client, notamment des charges basses de mon côté qui me permettent de proposer des tarifs très compétitifs en contrepartie malgré mes années d'expérience. Ces tarifs sont intimement liés à mon statut, inutile donc de demander des prestations que celui-ci interdit, en trouvant mes tarifs alléchants…